Blog Rassemblement National de Haute-Marne

Au quotidien les Actualités les Informations en Haute-Marne : tout est ici

Un journal au service de la Haute-Marne

Un objectif diffuser au quotidien aux lecteurs les dernières informations. Chaque jours retrouvez dans nos articles l'actualité de votre village, de votre ville, de votre département. Profitez des médias que nous mettons à votre disposition: journal, site internet, blog, chaîne de télévision, réseaux sociaux.

 

Service gratuit et accessible à tous

Créer mon site web

Commémoration 2018 à Andelot: Le "J'accuse de Frédéric Fabre"

Ancien officier du 501e régiment de chars de combat et de la 2e DB, ancien combattant, chevalier de la légion d’honneur à titre militaire, j’accuse certains nervis d’une « majorité » politique départementale d’avoir voulu m’empêcher d’honorer mes anciens, morts pour la France le 12 septembre 1944 à Andelot.  Elu de la République, j’accuse certains « politiques » du département, en dehors de toute légalité,  d’avoir voulu empêcher un représentant du peuple de déposer une gerbe pour la commémoration du sacrifice consenti pour la libération de notre département.  Heureusement, grâce à l’intégrité d’élus et de serviteurs des institutions garants de l’état de droit, ils n’y sont pas arrivés !

Ces faits sont tout à fait graves. Ils discréditent politiquement leurs auteurs qui n’ont aucune conscience de l’importance de ces instants de communion nationale autour du sacrifice des soldats morts pour la liberté de notre pays et de la sérénité que doivent revêtir ces instants. Certains politiques locaux, ignorant le sens profond des cérémonies patriotiques,  pensent qu’ils ont le droit de salir ces moments uniques de rassemblement de tous les citoyens quelles que soient leurs convictions. Ces personnages sont l’incarnation du coté le plus méprisable des caricatures de cette caste. Ils sont persuadés qu’ils peuvent reproduire indéfiniment le modèle de pressions sournoises et de réseaux qu’ils imposent au quotidien sur notre département cherchant par là, à étouffer toute expression démocratique. S’ils pensent qu’ils vont m’impressionner, ils se trompent.  Ils ne font que renforcer ma détermination !

 J’en appelle à mes frères d’armes anciens combattants, par respect pour ceux dont nous sommes dépositaires de la mémoire, à ne pas accepter ces comportements indignes des sacrifices que nous avons consentis. J’en appelle à mes confrères élus, garants de la démocratie, à rejeter ce système dangereux et pervers qui cherche à s’affranchir de toute légalité car il est nuisible au bon fonctionnement de nos collectivités.

Enfin un dernier point et pas des moindre, ce comportement est une insulte à la mémoire de Max Urbain notre président emblématique de la 2e DB qui nous a quitté à la veille de ces commémorations que nous avions pris l’habitude de préparer  ensemble depuis des années.

Max Urbain & Frédéric Fabre : commémoration à Andelot en 2016

L'article du JHM Cérémonie d'Andelot le "J'accuse" de Frédéric Fabre

Le Journal de la Haute-Marne relate les faits, en publiant le mardi 11 septembre 2018 le communiqué de Frédéric Fabre et la réaction de Nicolas Lacroix Président du Conseil Départemental.